Rover & Kepa

Concert / Pop

Derrière l’évidente douceur de ses mélodies, rassurantes, chaleureuses, comme arrachées à la pesanteur du présent, ROVER semble avoir toujours été réfractaire à l’idée de confort. L’enregistrement d’"Eiskeller" en atteste : pour ce troisième album, Timothée Reigner, exilé à Bruxelles depuis plusieurs années, a choisi de s’enfermer quelques mois dans les anciennes Glacières Saint-Gilles de la capitale belge. C’est là, sous terre, dans cette grande pièce austère, froide, qui servait autrefois de repère à un club de boxe, que le songwriter français s’est cloitré dans l’idée de tourner le dos aux habitudes, de s’approprier un lieu a priori hostile.

Il existe mille façons d’avoir le blues. Quand le Bayonnais Bastien Duverdier alias KEPA, skateur professionnel, a dû rendre sa planche, vaincu par une maladie nommée spondylarthrite, il a empoigné un dobro (une guitare à résonateur), sorti les griffes et hurlé à la mort sur les tombes des damnés du Missi¬ssippi. Mais depuis son premier album, "Doctor Do Something" (2018), il s’est enfoncé dans les abysses extatiques des antidouleurs, sans se soucier des conventions du genre. Comme halluciné entre rock et blues, "Divine Morphine" est un album à la dérive. Le lonesome cow-boy du Sud-Ouest, en one-man-band (guitares, harmonicas, claviers, bruitages…), y salue l’esprit profane de Skip James, sur un "Hard Time Killing Floor" dépressif, escorte plus loin en créole la "Sodade" (méconnaissable !) de Cesaria Evora au souffle d’une trompette exténuée. Facétieux, imprévisible, il embarque dans son errance métalleuse la hobo Sarah McCoy, qui met en sourdine sa voix de lionne pour chanter avec lui qu’il y a « du plomb dans l’eldorado ». Le spleen demeure, ouateux, noyé de réverbération, tranquillement euphorisant.

Liens groupe :
Facebook : https://www.facebook.com/musicrover // https://www.facebook.com/kepafolk

Instagram : https://www.instagram.com/roverofficiel/ // https://www.instagram.com/kepa.music/

Twitter : https://twitter.com/roverofficiel
Website : http://rover-music.com/

Photo © Franck Morand

Infos pratiques


Accès libre : Non

Accès handicapé : Oui

Sur Réservation : Oui

Parking : Oui

Restauration : Oui

Billetterie au Trésor : Oui

> Billetterie en ligne

Contact / Réservation

Organisateur : La Cartonnerie

Téléphone : 03 26 36 72 40

email : info@cartonnerie.fr

site web :

Tarifs

13€/16€/18€/22€

Points de location :
La Cartonnerie (du lundi au vendredi 10h à 12h et de 14h à 19h, le samedi de 14h à 19h)
Le trésor (les mardis et vendredi de 13 h à 17 h & le mercredi de 10 h à 17 h) et en ligne : https://reims-letresor.shop.secutix.com/content

Et les revendeurs :
Fnac, Carrefour, Leclerc, Cora, digitick...

Date et horaires

Le 05-05-2022

À partir de 20 h

Informations complémentaires

Bar et petite restauration dès 18 h

Lieu

La Cartonnerie - Scène des musiques actuelles
84 rue D. Lemoine
51100 Reims
> plan d'accès

Les informations personnelles (noms, emails, numéros de téléphones) présentées dans cette fiche ont été recueillies dans le cadre de la politique de confidentialité de la Ville de Reims. Conformément à la loi informatique et libertés modifiée, si certaines de ces informations vous concernent, vous pouvez exercer vos droits en vous adressant à contact.letresor@reims.fr. Vous avez la possibilité de contacter notre délégué à la protection des données, pour toute information concernant vos données personnelles : dpo@reims.fr ou introduire une réclamation auprès de la CNIL (https://www.cnil.fr/).